LES ORATOIRES
de Régusse


(photos regussinfos et textes publiés par l'Office du Tourisme de Régusse)

Les oratoires, sont des petites chapelles disséminées aux quatre coins de la commune,
dressés au bord des chemins.

Ces lieux destinés à la prière témoignent de la fréquentation
des chemins du territoire de la commune.


L'oratoire de Saint Louis se trouve chemin de Villeneuve
lieu dit "Saint Louis"
Saint Louis : né en 1214 à Poissy, décédé en 1270 à Tunis.
Louis IX (futur St Louis) est sacré roi à 12 ans à la mort de son père Louis VIII.
Sa mère, Blanche de Castille assure la régence jusqu'en 1235.
Louis IX passe pour être très pieux. Il écoute deux messes tous les matins,
récitait de nombreuses prières, s'agenouillait 50 fois avant de se coucher
et s'imposait de dures pénitences.
Il a organisé deux croisades qui lui ont permis de gagner le respect
et la considération du pape.
Il a été canonisé par le pape Boniface VIII en 1297
et devient St Louis pour la postérité.



celui de Saint Antoine
à l'angle de l'avenue des Contents et du chemin Notre Dame,
Saint Antoine : Fernando de Bulhoes est né vers 1195 à Lisbonne.
Il est apparenté à la famille de Godefroy de Bouillon,
premier roi de Jérusalem dont une branche s'est implantée au Portugal.
Il était très érudit et avait un grand talent d'orateur.
En 1220 il reçoit l'ordre de françois d'Assises où il reçut le nom d'Antoine.
Il fut canonisé en mai 1232 par le pape Grégoire IX.
Il devient le Saint national des Portugais et le patron des marins,
naufragés et des prisonniers.
Il est parfois évoqué pour retrouver des objets perdus.


celui de Sainte Vierge et Sainte Bernadette
sur le chemin Notre Dame

Le culte de Bernadette Soubirous ( 1844 - 1879),
représentée avec la Vierge sur cet oratoire
est lié au pèlerinage de Lourdes.
Ce pèlerinage connaît un développement spectaculaire
grâce à l'arrivée du chemin de fer
et au développement spectaculaire des hôtels.
Un bureau médical, pour constatation des miracles est créé en 1882
et la première basilique consacrée en 1889.
Canonisée en 1933, Sainte Bernadette et Notre Dame de Lourdes
sont invoquées contre toutes les maladies.
Compte tenu des dates, on peut penser que cet oratoire est très récent.



celui de Saint François d'Assises
avenue Frédéric Mistral, au quartier Les Ferrages (sortie du village)
Saint François d'Assises : (Giovanni Francesco Bernardone)
Né à Assises (Italie) en 1182, décédé en 1226.
Fondateur de l'Ordre des "Franciscains".
Il rédige le "cantique du Frère Soleil" dans lequel il enseigne le respect
et l'amour entre les humains et toutes les créatures de Dieu.
Il se soucie de la défense de la nature, des animaux
et de l'environnement
En 1979 il est proclamé patron des écologistes.
Il est canonisé en 1228 par le pape Grégoire IX.




celui de Saint Roch situé avenue Pasteur,
Saint Roch ( XV ème siècle ) 16 août

Né à Montpellier, sa naissance est déclarée miraculeuse,
compte tenu de l'âge de ses parents.
Il est très populaire et appelé "antipesteux"
ayant lui-même survécu à la maladie.
Son culte est très répandu
durant les grandes épidémies de peste
puis renaît vers 1830 lors de épidémies de choléra.
Saint Roch est le saint antipesteux par excellence, sa protection
s'étend à tous les animaux et même pour éviter
la "peste" de la vigne, le phylloxéra.
C'est aussi le patron des travailleurs de la terre.



celui de Saint Jean sur l'avenue Léon Moutet (lieu dit "Le Défends").
Jean est considéré comme l'Apôtre préféré du Christ
et souvent appelé "le bien-aimé du seigneur".
Il fut l'un des trois apôtres (avec Pierre et Jacques)
à monter sur la montagne de Thabor pour assister à la "Transfiguration".
On l'appelle Jean l'Apôtre ou Jean l'évangéliste
pour le distinguer de Jean Le Baptiste.
On lui attribue l'Evangile qui porte son nom, le "Quatrième Evangile".
Il est souvent symbolisé par un aigle car le prologue de son évangile
a été attribué à une voix descendue du ciel.


Oratoire de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
chemin de la Sine
Thérèse Martin ( 1873 - 1897 ) dernière de 5 enfants,
elle perd sa maman à l'âge de 4 ans et c'est sa grande sœur Pauline qui l'élève.
A l'entrée de celle-ci au couvent, elle tombe gravement malade
et c'est un sourire de la Vierge qui la guérit.

Elle a 15 ans quand elle rentre au couvent ( 1888 ) et sur ordre de la mère supérieure,
écrit l'histoire de sa courte vie parue sous le titre "Histoire d'une âme".
Elle apprend quelques années plus tard qu'elle est atteinte de la tuberculose,
mais cette épreuve n'altère en rien sa foi ni sa voie.

Elle écrit alors "Je ne meurs pas, j'entre dans la vie".
En écho à sa parole "Ce sera comme une pluie de roses" sur la terre.
Elle est toujours représentée avec des brassées de roses
qu'elle semble envoyer sur terre.

Le culte de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus connaît son apogée vers 1920.

Elle est canonisée en 1925.
On peut supposer que l'oratoire qui lui a été consacré a été construit à cette époque.
C'est l'un des oratoires les plus récents situés sur la commune de Régusse.
Sainte Thérèse est la patronne des missions universelles.


L'oratoire de Saint Eloi
se trouve à l'angle chemin des Sourdillons / avenue Frédéric Mistral
Saint Eloi ( 588 - 660 ) le 25 juin

Monétaire du roi Dagobert
(Ministre des finances de l'époque)
d'où l'origine de la chanson célèbre
puis évêque de Noyon dans l'Oise en 651.
L'iconographie le représente avec une enclume
et un marteau, symbole de la monnaie qu'il frappait.
Patron des bijoutiers, des orfèvres, des forgerons, maréchaux ferrants, graveurs,
charretiers et de tous les corps de métiers liés
aux chevaux et voitures.
C'est aussi le protecteur des chevaux et des ânes.


L'oratoire de Saint Augustin chemin des Clouos lieu dit :"Réjus"
Saint Augustin ( 354 - 430 )

Né en Afrique du nord, il est le fils du romain PATRICIUS et de MONIQUE.
Il reçoit une éducation chrétienne et devient professeur de rhétorique,
mais c'est à Milan, en 387 qu'il se convertit après avoir entendu des voix,
lors d'une sieste à l'ombre d'un figuier.
Il reçoit le baptême en 387 en même temps que son fils,
puis devient prêtre, évêque et partage alors
la vie d'une communauté religieuse.
Il écrit "la cité de Dieu" pendant le siège d'Hippone et meurt en 430.

Il est invoqué contre les maladies des yeux et
il est le protecteur des imprimeurs et des théologiens.

L'histoire ne nous dit pas pourquoi un oratoire Régussois lui est dédié...



Celui de Saint Vincent de Paul se trouve rue des Remparts.
Saint Vincent de Paul est né à Pouy près de Dax en 1581,
décédé en 1660.
Il est renommé pour sa charité qu'il exerça
notamment auprès des galériens, dont il est l'aumônier,
des enfants trouvés.
Il est canonisé le 16 juin 1737 par Clément XII.
Il est le patron des œuvres charitables.


Une croix de mission

( XIX e siècle)
se trouve au croisement des routes de Montmeyan et d'Artignosc


Retour sur la page accueil REGUSSINFOS

ou retour sur l'onglet "Découvrir le village"

haut de la page


Voir le moulin en grand